Elle s’appelle Benzina. Elle a marqué l’histoire.

Coupe du monde féminine 2023 : la Marocaine Benzina devient la première joueuse voilée à disputer un mondial.

Si le nidjab ou burqa ou niqab ou tchador ou foulard ou encore voile n’empêche pas la femme de jouer, en quoi ça dérange ? C’est de ça qu’il s’agit.

Cette image est l’expression pure et simple du respect de la diversité culturelle. C’est une grande victoire pour les droits de la femme à travers le monde.

Beaucoup de femmes sont empêchées de travailler ou d’exercer le métier de leur rêve à cause de ce foulard.
Une nouvelle page s’ouvre dans le monde sportif et je reste optimiste qu’il en sera de même pour les autres secteurs professionnels. Dors et déjà, je célèbre cette victoire et les victoires à venir car toutes ces barrières qui ne sont rien d’autres que de la discrimination tomberont une à une.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *